L'Abbaye d'Aiguebelle, fondée en l'an 1045 sur le plateau de Montjoyer, fut transférée en l'an 1134 sur les terres de Gondrand Loup, Seigneur de Rochefort, fondateur du monastère actuel.
Pendant 472 ans, sous le gouvernement des 39 abbés réguliers, Aiguebelle avait prospéré. Le monastère fut incendié durant la deuxième moitié du 16e siècle, au cours des guerres intestines qui eurent lieu en Dauphiné et les religieux, dispersés durant 200 ans, rentrèrent à Aiguebelle pour en relever les murailles.
Le travail est une nécessité matérielle pour les religieux de la Trappe ; le terrain étant cependant pierreux et peu fertile, l'industrie a dû venir en aide à l'agriculture. Les religieux pensèrent que toutes les personnes soucieuses de leur santé accueilleraient volontiers un produit dont la Marque offrirait les garanties de loyale fabrication.Chocolat
Ce fut alors en 1869 que fut créée la Chocolaterie attenante au monastère. Des succès inespérés ont couronné les premiers efforts et ne 1885, Albert LEVEQUE, frère trappiste, dépose la marque des "Chocolats d'Aiguebelle" au Greffe de Montélimar. Un an plus tard, il forme avec M. BOYET une société "LEVEQUE BOYET et Cie" qui exploite la marque jusqu'en 1891.
La Société Anonyme "Chocolaterie d'Aiguebelle" entièrement laïque est constituée en 1891 et commence la construction de l'usine de DONZERZE.
Celle-ci a reçu depuis de vastes développements et ses installations perfectionnées lui permettent de produire le vrai chocolat, à la fois hygiénique, d'un goût et d'un arôme exquis, ainsi qu'une gamme variée des articles exigés par le consommateur.
Parmi ces produits, nous citerons en plus des chocolats à croquer et à cuire :
- les chocolats superfins au lait (Lactocrème) et les croquettes de chocolat fondant (Kaocrème) dans lesquels n'entrent aucune crème qu'une crème véritable de chocolat supérieurement raffinée ;
- les chocolat superfins au lait et à la noisette (Lactonoisettes) ;
- les bouchées de chocolat au café (Bymoka) ;
- les bâtons de chocolat fondant Mariza (chocolat, miel et amandes) et Sélection (chocolat parfumé au café ou à l'orange) ;
- les cacaos purs en poudre, ou sucrés ;
- les petits déjeuners (Caobel) ;
- la confiserie au chocolat (Malakoffs, Rochers, Bouchées, Nougats) ;
- les dragées, etc., etc...

Signalons également l'existence d'une filiale au Maroc, la Cie Cherifienne de Chocolaterie ou Aiguebelle Maroc, usine moderne installée à Casablanca depuis 1944. Donzère distribue en France certains articles provenant de cette usine spécialement outillée pour petits moulages et tablettes de 300 grammes.