Vous viviez déjà dans ce monde il y cent ou mille ans. Pour savoir qui vous étiez et où vous viviez, il suffit de me donner votre date naissance via "contacter l'auteur" ainsi cela restera anonyme et je vous enverrai le résultat. Allez qui ose ? Qui se lance ? Qui est curieux ? A prendre en douceur, pas le prendre pour "paroles d'Evangile" juste un petit moment de détente !

Une belle leçon de tolérance
Toutes les théories liées à la réincarnation sont unanimes : un être humain ne se réincarne jamais en animal car il évolue continuellement en s'enrichissant des leçons de chacune de ses vies. En revanche, il peut très bien changer de contrée ou de sexe d'une vie à l'autre. Ainsi, une femme peut se réincarner en homme ou un Africain en Asiatique et vice versa. Il est certain que cette doctrine est une belle leçon de tolérance : imaginez donc que dans une vie future vous vous réincarniez en une personne envers laquelle vous avez aujourd'hui des préjugés négatifs !

Une troublante coïncidence
Le comédien Jean le Poulain vécut un évènement très étrange : à l'âge de dix-sept ans, il était certain d'être la réincarnation de l'auteur anglais Christopher Marlowe ; plus tard, il oublia complètement cette idée. Le temps passa et il devint sociétaire de la Comédie Française. Un jour, un ami lui fit parvenir une pièce oubliée de Christopher Marlowe. En la lisant, il découvrit à son grand étonnement que la trame de l'histoire ressemblait étrangement à celle qu'il était lui-même en train d'écrire. Seule différence : le protagoniste de cette histoire, se nommait Arabas dans le livre de Marlowe et dans le sien, Barabas...

 

PS : Merci de me laisser une adresse mail VALIDE ! (si vous n'avez pas de réponse, renouvelez votre demande et si vous voulez plus de discrétion, envoyez-moi votre demande en privé)