La robe la plus luxueuse de la collection d'hiver des grands couturiers parisiens coûte, paraît-il, six cent mille francs... C'est un chiffre fort respectable qui n'est - pour le moment - qu'à la portée des bourses de quelques milliardaires. Et pourtant, ce chiffre aurait fait sourire les gentes dames et les nobles seigneurs de la Cour royale au XV° siècle. C'est que cette toilette leur aurait semblé une bagatelle à côté de la toilette que la reine deFrance, Marie de Médicis, épouse du bon roi Henri IV, portait au baptême de son fils, le futur Louis XIII.

Ornée de trois mille diamants, entièrement brodée de trente-neuf mille perles, cette robe fastueuse pesait au total plus de... ving-cinq kilos.

Si, aujoud'hui quelque dame élégante voulait se procurer une telle toilette, elle devrait dépenser la somme respectable de... sept milliards de franc !

Le record de Marie de Médicis ne semble pas près d'être battu...

 

Article de 1954 - Imaginez.. une simple robe pour un baptême.. royal certes, mais un baptême seulement. Et devinez qui a payé cette robe ?? Les impôts, le peuple, car je ne pense pas qu'elle soit aller gagner cette somme à la sueur de son front, pas plus que son royal mari ; mais bon il est vrai que je n'ai pas été invité à ce baptême, donc je ne fais que supposer.........