Le Français aime la brièveté dans les mots. Dans notre langue courante, une automobile est bientôt devenue une auto ou un teuf-teuf.
Les philologues flamands l'ont baptisé : snelpaardelooszoondeerspoorwegpetroolritjuig.
Voici comment se décompose ce mot : Snel, rapide ; paardeloos, sans cheval ; zoondeerspoorweg, sans rail ; petroolritjuig, mû par le pétrole.
Le temps de prononcer ce mot, et la chose a fait un kilomètre !

Article de janvier 1905