dimanche 02 février

Quiproquo

Prendre une personne pour une autre, c'est faire un quiproquo. Un grand seigneur qui vivait au siècle dernier, un prince avait épousé une femme très belle, mais dont la sottise était encore plus grande que la beauté. La pauvre princesse, qui savait qu'on se moquait d'elle à la cour, n'osait plus y paraître, et elle restait toute seule, enfermée chez elle, oisive, désoeuvrée, s'ennuyant à mourir. Sa seule distraction était de broder. Il ne fallait point lui parler de lecture : toute petite, elle avait détesté les livres,... [Lire la suite]