lundi 21 janvier

Le verset de la délivrance

Le simple fait de savoir par coeur le premier verset du psaume 50 de la Bible permet à un meurtrier d'échapper au gibet - du moins, selon la loi anglaise en vigueur au Moyen Âge.A cette époque, les tribunaux laïcs sont sévères et la condamnation à mort est prononcée aussi bien pour la trahison que pour le vol d'un cheval. Mais pour  les tribunaux ecclésiastiques, la sentence de mort n'existe pas. Tout lien - si mince soit-il - avec l'Eglise permet de comparaître devant un tribunal clérical, ce qui peut vous sauver la vie. Et ce... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 31 mars

Un point de droit

Peut-on, sans commettre un délit d'outrage à agent, traiter de "poire" un gardien de la paix dans l'exercice de ses fonctions ? Telle est la grave et délicate question dont vient d'être tout récemment saisie la neuvième chambre de police correctionnelle. Le 1er janvier 1901, l'ouvrier mégissier Duberg, passant à bicyclette à côté d'un agent, le traita de "poire" à plusieurs reprises. Celui-ci rédigea aussitôt un procès-verbal.Le 18 janvier, Duberg était condamné, par défaut, pour outrage à agent, à un mois d'emprisonnement. Sur... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 19 février

Le tribunal d'Athènes

Le tribunal suprême d'Athènes, qu'on appelait l'Aréopage, était renommé pour la sagesse de ses juges ; était renommé pour la sagesse de ses juges ; on venait les consulter des pays les plus éloignés.Ces magistrats eurent, une fois, à examiner un cas des plus délicats. Une certaine Eleia, veuve d'un citoyen assez considérable, avait épousé en secondes noces un noble Athénien riche, mais fort brutal, et qui s'attachait à martyriser de mille façons l'enfant du premier mariage. Poussée à bout, Eleia frappa ce misérable d'un coup mortel.... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 25 janvier

La monnaie de nickel dans les différents pays du monde

Voici  bien des années qu'on s'occupe en France de remplacer le billon ordinaire, c'est-à-dire les sous de bronze, qui sont lourds, encombrants, qui prennent aisément du vert-de-gris et ont une mauvaise odeur, par des petites pièces en nickel ou du moins en un alliage de nickel, étant au contraire très propres et très légères, en même temps que très résistantes.Il peut être intéressant de savoir quels sont les pays qui nous ont précédés dans cette voie et qui emploie la monnaie de nickel. Ce sont les États-Unis de l'Amérique du... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 07 août

Paperasserie Romaine

Certains s'imaginent que la paperasserie est une calamité bien française. Elle remonte, hélas ! aux temps les plus reculés et si la bureaucratie se rehaussait alors de plus de prestige au point de vue du décor, elle n'en sévissait pas moins.C'est ce qui résulte d'une très intéressante découverte d'antiques papyrus, faite tout dernièrement en Égypte. Ce sont des états militaires détaillés, compliqués de notes innombrables sur la corvée des vivres, la surveillance des bateaux et autres questions du même ordre.Avant l'ad-mi-nis-tra-tion... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 10 janvier

Revers de fortune

Le 7 novembre 1974, l'atmosphère joyeuse qui règne dans un pub à la mode du quartier de Belgravia, à Londres, est brusquement troublée par l'irruption d'une jeune femme la tête ensanglantée, qui hurle : "Il a tué la gouvernante". Au bord de l'hystérie, Véronica, comtesse de Lucan, peut dire, avant de s'évanouir : "Les enfants sont à l'intérieur... avec lui".Quand la police se présente chez les Lucan, le sous-sol est plongé dans l'obscurité. L'escalier de la cuisine et la cuisine elle-même portent des traces de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 02 juillet

Le serment d'avocat de Mlle Chauvin

Mlle Jeanne Chauvin vient d'être admise à son tour à prêter serment professionnel des avocats devant la 1er Chambre de la Cour de Paris. La nouvelle "avocate" n'arrive que seconde, quinze jours après son ou sa confrère, Mme Petit ; néanmoins une incontestable priorité lui demeure acquise : c'est elle qui a eu l'honneur d'inaugurer en France le diplôme féminin de licencié en droit, et elle entre au Palais, précédée d'une réputation de juriste établie depuis plusieurs années déjà.Son père, mort en 1879, était notaire à Provins... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 04 avril

De la cour des Miracles aux Gangsters

La cour des Miracles : C'est le nom donné jadis dans Paries à une place entourée de logis obscurs, croulants et infects aux environs de l'actuelle rue Réaumur. C'était un repaire de voleurs et d'assassins ; de mendiants aussi  qui contrefaisaient les borgnes, les boiteux, se couvraient d'ulcères factices pour apitoyer les passants, etc., infirmités dont ils se débarrassaient "comme par miracle" en rentrant dans leurs taudis.Vivant au nombre de cinq cents grosses familles entassées les unes sur les autres, en dehors de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 28 novembre

Budget de l'Elysée : 1 493 000 F en 1884

Les députés ont voté le budget ; parmi ces articles figurent ceux qui concernent l'Elysée et le président de la République.Pour ces deux chapitres, on relève :- Traitement de M. Grévy : 600 000 F- Frais de maison : 300 000 F- Frais de voyages : 300 000 F- Frais d'entretien du jardin : 119 000 F- Frais de nettoyage du palais : 120 000 F (dont 6 000 pour le cirage de souliers)- Frais d'entretien des chasses : 54 000 F
Posté par choupanenette à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 16 novembre

Une loi sociale de 1906

Les fêtes de la Grande Semaine sont ont empêché d'exprimer aux membres du Parlement, nos félicitations bien sincères pour le vote définitif de la loi sur le repos hebdomadaire. C'est une omission que je tiens d'autant à réparer que nous n'avons hélas, que bien rarement l'occasion de féliciter nos représentants. Il était à craindre qu'à cinq ou six jours des vacances parlementaires, la Chambre ne fût tentée d'apporter aux texte revenu du Sénat des modifications qui auraient eu pour résultat d'ajourner à la session d'hiver cette réforme... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]