samedi 08 février

La sorcellerie dans les traditions populaires

La sorcellerie consiste en l'association d'un être humain avec le diable. Elle se distingue donc nettement de la magie, qui est l'utilisation, dans un but qui n'est pas forcément criminel, d'énergies occultes.Ces rapports d'amitié entre Satan et les hommes furent signalés d'abord par les Hébreux ; ils étaient considérés comme réels au début de notre ère, puisque Jésus-Christ donna à ses disciples le pouvoir d'exorciser.Toutes les traditions populaires françaises s'accordent sur la façon dont le diable est censé entrer en contact avec... [Lire la suite]

dimanche 29 décembre

Pourquoi on a fait du gui, l'emblème de la tendresse

Nous devons cette charmante croyance à une vieille légende scandinave. Balder, fils de Odin et de Frigga, était le plus beau des dieux. Jaloux de lui, Hoder, dieu de la guerre, le tua d'une flèche. Puis, épouvanté de son meurtre, il s'enfuit, abandonnant auprès du cadavre de Balder son arc fabriqué avec du bois de gui.  Inlassablement, la femme de Balder, Nauna, pleurait sur le corps de son époux. Alors Odin intervint, annonça que Hoder serait châtré, que Balder renaîtrait au grand crépuscule et que, désormais, le gui serait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 20 décembre

Le chaudron sonore

En Vendée, à côté des feux de la Saint-Jean d'été, on fait brâmer la ponne. La ponne est un grand bassin de cuivre mince sans anses, on y verse de l'eau dans laquelle on jette deux clefs. On place diamétralement trois joncs, tendus fortement par un aide mais sans toucher le cuivre. L'opérateur, en général une personne âgée, se mouille les doigts et fait frémir les joncs. Il sort de la ponne un grondement continu qui va et vient, amplifié par le métal. Les hameaux se répondent les uns aux autres dans la nuit avec ce bruit bizarre. De... [Lire la suite]
mardi 26 février

Le baquet de Mesmer

Ce petit clavier de bois, assez bas pour qu'on puisse y pénétrer aisément, tut employé par les premiers magnétiseurs. Sur ses bords étaient fixées des poignées de fer poli auxquelles dans leur corps une part du fluide qu'on supposait circuler dans ce baquet. Son inventeur fut un médecin viennois, Friedrich Anton Mesmer. Il soutenait la thèse, dans "De planetarum influxu in corpus humamum", que l'univers est pénétré d'un élément subtil exerçant une influence extraordinaire sur le corps humain et identique au fluide... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 14 février

Saint Valentin

Martyr italien fêté le 14 février. En Angleterre, pour imiter les oiseaux qui s'accouplent à cette période, on a institué le valentinage, la fête des garçons et des filles. Le jeune homme choisit sa valentine, la fille dont il sera le cavalier durant toute l'année. Il peut procéder par tirage au sort ou décider que ce sera la première fille rencontrée sur son chemin le matin du 14 février. - La Saint-Valentin est l'occasion d'échanges de cadeaux, d'invitations au bal, etc. Autrefois dans les milieux nobles, le jeune homme... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 01 février

Chandeleur

Ce mot vient du latin festa candelarum signifiant fête des chandelles. Célébrée le 2 février, quarante jours après Noël, elle rappelle la présentation de Jésus au temple de la Purification de Marie par l'offrande de deux tourterelles et deux pigeons. En ce temps-là, en Palestine, après l'accouchement, la femme était considérée comme impure pendant quarante jours. Il lui était interdit de couper le pain et de chercher de l'eau.Selon certains, Justinien institua cette fête en 542 pour obtenir la fin d'une épidémie qui... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 08 décembre

Le baiser

Chez les anciens le baiser fut longtemps la manière la plus commune de saluer. Il faisait même partie du culte rendu aux divinités. Et la Bible nous apprend que les hommes qui adoraient le soleil et la lune étendaient leurs mains vers ces astres et les portaient ensuite à leur bouche.Pour donner une marque d'estime à ses hôtes, au moment de leur arrivée ou de leur départ, on leur baisait la barbe... ou les cheveux.En Orient, le baiser d'hommage se donnait sur la main ou sur les genoux.Et, très souvent, en signe de respect, dans... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 13 novembre

Quel folklore : pas sur la bouche

Au Sahara chez les Touaregs les jeunes filles peuvent disposer d'elles-mêmes avant le mariage. Il y a des sortes de cours d'amour nocturnes, comme au Moyen Âge en France, avec musique, rires, chants où les couples se forment.Si le Targui caresse son amoureuse, il ne l'embrasse jamais sur la bouche (son voile l'en empêche) ; il applique ses narines contre celles de la jeune fille et aspire profondément.A l'aube s'il désire terminer sa soirée intimement, il lui prend la main et appuie dans sa paume avec le majeur. Si elle est... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 05 avril

Statistique des noms de baptême

Il ne s'agit pas d'une statistique générale, indiquant quels sont actuellement les noms de baptême les plus usités. L'étude dont il s'agit, publiée dans le Bulletin de la Société des Antiquaires de Picardie, est toute locale, et porte sur les noms de baptême relevés sur les registres municipaux d'Amiens, en 1691, 1791 et 1891. Elle n'en est pas moins intéressante, et peut nous donner une idée de ce que sont la mode et l'évolution, en cette matière.Tout d'abord, on remarque qu'il y a deux cents ans, on donnait moins de noms de baptême... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 11:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 02 février

La Chandeleur

Avez-vous fait des crêpes pour la Chandeleur ? C'est une des coutumes de la vieille France, que, le 2 février, jour de la Chandeleur, on fasse des crêpes dans l'âtre du laboureur et que chacun doive retourner la sienne. En certaines provinces, la tradition des crêpes a survécu ; mais les enfants du village ne vont plus aux portes des métairies, quêter, un cierge ou une chandelle à la main, en chantant : Bonjour, la compagnie !Pour Dieu, nous vous prionsDe nous donner sans faute,En votre dévotion,De quoi lui faire un ciergePour cette... [Lire la suite]