Prendre une personne pour une autre, c'est faire un quiproquo. 
Un grand seigneur qui vivait au siècle dernier, un prince avait épousé une femme très belle, mais dont la sottise était encore plus grande que la beauté. La pauvre princesse, qui savait qu'on se moquait d'elle à la cour, n'osait plus y paraître, et elle restait toute seule, enfermée chez elle, oisive, désoeuvrée, s'ennuyant à mourir. Sa seule distraction était de broder. Il ne fallait point lui parler de lecture : toute petite, elle avait détesté les livres, maintenant elle les avait en horreur.
Un jour cependant le prince entre chez elle, un livre sous le bras, et lui dit :
"Ma chère amie, demain nous aurons à dîner un homme dont toute le ville et toute la cour parlent en ce moment. L'auteur de ce petit livre est un Anglais. Vous me ferez, je vous prie, le plaisir de le lire. Cet ouvrage est très amusant, et il est indispensable que vous connaissiez cette histoire pour faire vos compliments à l'auteur."
Cela dit, le prince posa le livre sur la table, et sortit.

Janvier2014_006


La princesse soupira profondément, prit le livre, lut le titre : Robinson Crusoé, puis, refermant aussitôt le volume, elle s'enfonça dans son fauteuil pour maudire a son aise les hommes qui prennent plaisir à noircir du papier.
Cependant, le lendemain, pour obéir à son mari, la pauvre femme put se résigner a ouvrir de nouveau l'affreux volume. Jamais écolier n'a pris avec plus de répugnance son livre de leçon. Mais les aventures de Robinson Crusoé sont si attrayantes que la princesse, malgré son horreur pour la lecture, fut bientôt sous le charme. Aussi vite qu'lle put, elle dévora le roman. Elle était encore tout émue quand vint l'heure du dîner.
Daniel de Foë, l'auteur de Robinson, était à la droite de la princesse. La première partie du repas se passa en échange banal de politesses, en propos sur la pluie et le beau temps, sur les splendeurs de Versailles et les distractions de Paris.
Tout à coup la princesse, qui n'avait d'yeux que pour Daniel de Foë, voulant amener la conversation sur un sujet plus intéressant et plus agréable pour lui :
"Monsieur, dit-elle d'une voix douce, vous deviez bien vous ennuyer dans votre île, jusqu'au moment où vous trouvâtes le fidèle Vendredi !"
A ces mots, de Foë, interdit, ne sait que répondre ; les convives se mordent les lèvres pour ne pas rire, et le prince jette sur sa femme un regard furieux. Confuse, rougissante, ne comprenant pas la maladresse qu'elle  a commise, la pauvre femme baisse la tête en murmurant : "Cependant j'ai bien lu cela dans l'histoire !"
Vous pensez si l'on s'amusa longtemps de ce quiproquo de la princesse, prenant Daniel de Foë pour le héros de son roman, pour Robinson Crusoé lui-même.

Paul RAFAND