En Vendée, à côté des feux de la Saint-Jean d'été, on fait brâmer la ponne.

La ponne est un grand bassin de cuivre mince sans anses, on y verse de l'eau dans laquelle on jette deux clefs. On place diamétralement trois joncs, tendus fortement par un aide mais sans toucher le cuivre. L'opérateur, en général une personne âgée, se mouille les doigts et fait frémir les joncs. Il sort de la ponne un grondement continu qui va et vient, amplifié par le métal.

Les hameaux se répondent les uns aux autres dans la nuit avec ce bruit bizarre. De savants folkloristes comme Van Gennep pensent qu'il s'agit là d'un moyen magique, venu des Druides et le leur chaudron magique, pour faire tomber la pluie.