Au milieu du quinzième siècle, la dentelle, presque exclusivement réservée aux costumes sacerdotaux, devint un ornement mondain.
C'est en Flandres, puis en Italie, à Venise et à Gênes, que furent fabriquées les premières dentelles. Jusqu'au dis-septième siècle, la France fut tributaire de l'étranger, dont les produits étaient de beaucoup supérieurs à ses premiers essais. A l'origine, les métiers étaient composés simplement d'un coussin et d'un carreau à épingles. On attribue à Henri II l'introduction de la dentelle en France ; mais ce fut sous le règne de Louis XIV que Colbert établit à Lauray la première manufacture royale de dentelle, par un édit daté de 1665. La direction en fut confiée à une dame Gilbert, qui fut chargée de faire venir trente ouvrières de Venise.dentelle
La fabrication de la dentelle fut si bien encouragée et ses progrès furent si rapides, qu'elle ne tarda pas soutenir honorablement la concurrence de l'industrie étrangère. Le point d'Alençon témoigne encore du rang que ses produits ont conquis par les soins du ministre de Louis XIV.
Au commencement de cette industrie, la bissette, et la campaine étaient des tissus en fil, plus solides qu'élégants. La guipure, qui vint ensuite, ressemblait assez, quant au modèle, aux guipures modernes, mais la soie, l'argent et l'or étaient les matières dont elle était formée. Le point de Venise et le point de Gênes lui succédèrent, pour se voir, à leur tour, remplacés par les produits de Bruxelles et d'Anvers.
Il y a maintenant cinq catégories de dentelles en fil fabriquées à la main :
- Le point d'Alençon, c'est le point de France, c'est la dentelle que nous devons à Colbert. Elle se fait à l'aiguille.
- Le point d'Angleterre, qu'on appelle point de Bruxelles.
- La dentelle de Malines ou broderie de Malines. Elle est faite au fuseau.
- La Valenciennes, également faite au fuseau et d'un seul coup.
- Enfin, la dentelle de Lille, dont la fabrication est semblable à la précédente, mais un peu moins solide.
Si remarquables et véritablement artistiques que fussent les tissus connus sous le nom de guipure, de point de Gênes et de point de Venise, il faut le reconnaître, le jour où la dentelle sut allier la souplesse à la solidité du réseau, elle eut les qualités qui lui donnent toute sa valeur.