Le vêtement le plus contrefait et imité dans le monde ? le jean Levi's 501. Et ce, malgré ses dix marquesNum_riser0006 déposées. Le "tab" ou étiquette rectangulaire de tissu rouge doit être apposée verticalement le long du bord gauche de la poche arrière droite. L'"arcuate", double surpiqûre en forme d'ailes d'aigle des montagnes Rocheuses doit figurer sur les poches arrière. Le "patch", étiquette façon cuir, est piqué sur la ceinture au dessus de la poche arrière droite. Enfin, le "pocket plaster", étiquette cartonnée de forme trapézoïdale, est fixé sur la poche arrière droite. Ajoutons les rivets, les deux chevaux écartelant un jean sur le "patch", les boutons en laiton, "Levi's", "501" et le ticket de garantie. Afin de rendre ces signes encore plus distinctifs, Levi's crée en 2003 pour ses cinquante ans un nouveau modèle, le Type One, sur lequel toutes les caractéristiques sont grossies !

Confronté à la concurrence de la grande distribution, Levi Strauss lance en 2003 une nouvelle marque dédiée à ce circuit, Levi Strauss Signature. Avis aux collectionneurs : pour enrichir son musée, la famille Levi Strauss à payé, en 1997, 25 000 dollars pour l'une des deux plus vieilles paires de jeans connues (1882) retrouvée dans une mine de charbon du Colorado.