Rituels, conseils et interdits entourent cet événement important de l'existence, qui, jadis, constituait un rêve ou une finalité pour les jeunes filles. Selon les pays et les provinces, il existait (et existe encore) un grand nombre des procédés oraculaires assurant à ces jeunes espiègles des noces dans l'année. Pour apaiser leur inquiétude, elles interrogeaient les oracles :
* A RocamadourRocamadour, elles lançaient leur mouchoir sur la statue de Roland espérant l'accrocher à son épée. Celles qui y parvenaient se mariaient dans l'année...
* Certaines s'arrangeaient pour se trouver sous le gui du Nouvel An en même temps que leur amoureux.
* D'autres attrapaient au vol le bouquet lancé par une mariée dans l'espoir d'être la prochaine épousée.
* On en a vu parcourir les champs les yeux rivés au sol pour ne pas manquer le trèfle à quatre feuille symbolique.
* Ou lancer leur chaussure en l'air le matin du premier janvier espérant qu'elle retomberait la pointe en l'air.
* Si l'on se trouve - par inadvertance évidemment - sous une poutre au moment où quelqu'un vide une bouteille de vin, le tour est joué !
* Les impatientes avaient même la possibilité de voir le visage du compagnon tant désiré : en se procurant un morceau du voile de mariée d'une de leurs amies et le glissant sous leur oreiller. Le prince charmant n'y résistait pas, paraît-il.

La mariée doit :
* Porter un accessoire vestimentaire emprunté à une amie ou à une parente, et le corsage de sa mère doit s'orner d'une fleur rouge, la boutonnière de son père d'une fleur blanche.
* Demander qu'on lave le seuil à grande eau dès qu'elle quitte la maison de ses parents ; la première fille célibataire qui le franchira ensuite sera la prochaine mariée.

Elle ne doit pas :
* Épouser un homme dont le nom porte la même initiale que le sien.
* Pleurer en ce beau jour, elle serait malheureuse en ménage.
* Regarder derrière elle en se rendant à l'église ou à la mairie.
* Regarder le chat noir qui montre le bout de son nez ou le corbeau qui bat des ailes à la sortie de l'église, sinon elle sera veuve sous peu.
* Ignorer le chien errant qui passerait par là, pour que son mari lui soit fidèle. Tandis que la souris ou l'envol des oiseaux lui annonce une nombreuse famille.
* Laisser tomber son bouquet de fleur d'oranger dans son assiette pendant le repas de noces.
* Trébucher en franchissant le seuil de sa nouvelle demeure. C'est pour cette raison que son mari doit la porter dans ses bras.

Le marié ne doit pas :
* Voir sa future épouse dans sa robe de mariée avant la cérémonie.
* Se retourner pour voir entrer la mariée lorsqu'il se trouve dans l'église.
* Renverser son verre sur son habit pendant le repas de noces, sa femme le tromperait dans l'année.
* Laisser tomber la bouteille en servant du vin à ses invités, cela ferait de lui un piètre mari qui, en outre, aurait l'aiguillette nouée.

Interdits au couple :
* Se marier après le coucher du soleil ou durant le Carême afin d'éviter de mener une vie sans enfant ou sans joie ou de perdre des enfants.
* S'inquiéter s'ils trouent un drap pendant la nuit de noces, c'est le présage d'un amour heureux.
* Se faire piquer par une puce cette nuit-là, ce serait le signe d'une future trahison.

27avril2008