...destruction des parasites des plantes. (Articles d'Octobre 1900)

Les horticulteurs et les maraîchers emploient depuis longtemps avec succès, pour détruire divers parasites des plantes, les jus de tabac qu'ils diluent avec une plus ou moins grande quantité d'eau.
Depuis quelques années, la Régie vend, dans les débits de tabac et dans les entrepôts, des bidons d'un jus nouveau, désigné sous le nom de jus riche, qui contient plus de nicotine que les jus anciens, et qui a spécialement l'avantage de présenter un titre constant de cette substance, soit 100 grammes par litre.
Après essais, il a été possible de trouver une formule donnat à ce produit son maximum d'action, sans que les plantes soient exposées à en souffrir. Cette formule est la suivante :
- Eau, 1 litre
- Jus riche, 10 centimètres cubes
- Savon noir, 10 grammes
- Cristaux (carbonate de soude du commerce) 2 grammes
- Esprit de bois (alcool méthylique), 10 centimètres cubes.
Le liquide ainsi constitué tue de nombreux ennemis des plantes (pucerons, chenilles, etc...). Le savon augmente son adhérence. L'esprit de bois n'est pas toujours nécessaire, mais il accroît notablement l'action de la préparation sur certains parasites.

Procédé pour empêcher la rouille des outils
On fait fondre 500 grammes de lard et on y incorpore 15 grammes de camphre. Le liquide chaud est écumé, puis on y ajoute 500 grammes de plombalgine.
Après refroidissement, on frotte les outils avec un chiffon de laine imprégné du mélange. On les laisse ainsi pendant vingt-quatre heures, puis on les essuie avec un linge propre. Il reste à leur surface une couche suffisante pour les protéger du contact de l'air tout en donnant au métal un beau brillant.